Innocence (bande-originale) // Kenji Kawaï

>> Voir aussi : Innocence // Mamoru Oshii

Certains reprochent à la bande originale d’Innocence de trop ressembler à celle, mythique, de Ghost in the Shell. C’est une erreur grossière. En effet, la BO du premier opus était très inégale, et seuls deux morceaux sortaient réellement du lot : “Reincarnation” et “Nightstalker”. Celle d’Innocence est nettement mieux équilibrée. Certes, le thème principal du film est une variation de “Reincarnation”. Mais comment négliger des morceaux aussi sublimes que l’inquiétant “The Doll House”, le mélancolique “River of Crystals” (qui rappelle l’ambiance de Blade Runner) ou encore “Follow Me”, morceau final chargé d’émotion reprenant le thème du concerto d’Aranjuez ? La BO d’Innocence est une pure merveille, qui sort de l’univers strictement cyberpunk pour emmener l’auditeur dans une dimension mystique et même magique. Que rêver de mieux pour Shadowrun ?

>> Extrait : The Ballad of Puppets – In a New World, Gods will descend // Kenji Kawaï

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *