Appleseed // Shinji Aramaki

Le XXIe siècle s’est achevé par une Troisième Guerre Mondiale qui a vu l’écroulement des anciens régimes politiques. Des cendres émerge un nouveau pouvoir, Olympus, une cité-arcologie utopique dirigée par une I.A. nommée Gaïa, et où la population est composée pour moitié de Bioroïdes, des clones dont les pulsions agressives ont été jugulées. La mercenaire Deunan Knute est récupérée par les troupes d’Olympus pour rejoindre l’E-SWAT, les forces de défense de la ville. Elle y retrouve son ancien compagnon Briareos, disparu pendant la guerre et devenu un cyborg de type Hecatonchires. Tandis que Deunan tente de se faire à la nouvelle condition de Briareos, Olympus doit faire face à se plus grande crise lorsqu’une faction de militaires anti-bioroïdes tente un coup d’état pour s’emparer du pouvoir.

A l’origine, Appleseed est un manga dessiné par Masamune Shirow, l’auteur de Ghost in the Shell, et on reconnaît le style de l’auteur à la complexité de l’univers dépeint et la richesse des intrigues géopolitiques. Moins prise de tête que les adaptations filmiques de Ghost in the Shell, le film Appleseed se concentre davantage sur l’action (spectaculaire) que les intrigues à tiroir, et ce n’est pas forcément un mal. Entièrement en cell-shading (une technique de rendu des images de synthèse qui leur donne l’aspect du dessin animé) Appleseed est techniquement superbe, et se suit avec énormément de plaisir.

Inspiration Shadowrun : Trois Zaibatsus ont mis leurs ressources en commun pour créer une arcologie marine gigantesque et d’un niveau technologique jamais vu (et accessoirement, un vrai paradis financier). Un jour un Johnson, travaillant pour une de ces mégacorpos et pour lequel les runners ont travaillé régulièrement, leur révèle que ces missions précédentes n’étaient qu’un test. Il les invite de rejoindre une force spéciale corpo dans la fameuse arcologie. A la clé, un SIN et un salaire plus que généreux… Mais les runners ont-ils vraiment envie de devenir les larbins d’une corpo ? Ont-ils seulement le choix ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *