Incorporated

Opsys   14 July 2017   No Comments on Incorporated

“In Corp We Trust”. Créée par les frères David et Àlex Pastor et produite par Matt Damon et Ben Affleck, la série Incoporated a été diffusée sur la chaîne Syfy entre décembre 2016 et janvier 2017.

Au terme de ses dix épisodes la série n’a malheureusement pas été renouvelée pour une seconde saison. Et c’est bien dommage car malgré un démarrage un peu timide, elle parvient à tenir en haleine, grâce à un excellent cast et une montée en tension habilement orchestrée.

2074, Milwaukee. Le dérèglement climatique a rendu une partie de la planète inhabitable. Dans les Zones Rouges, l’humanité tente tant bien que mal de survivre au jour le jour, dans des conditions misérables. Dans les Zones Vertes, en revanche, on vit dans le confort et l’opulence. Car les Zones Vertes sont contrôlées par les Mégacorporations.

Alors que la Terre sombrait dans le chaos, les corporations ont supplantés les gouvernements. Être l’employé d’une Mégacoporation, c’est bénéficier de tous les avantages… à condition d’accepter de lui accorder une loyauté sans faille, et d’accepter l’ingérence de la corpo à tous les niveaux de sa vie. Cela n’empêche pas les cadres corporatistes de se rendre en Zone Rouge pour s’encanailler aux dépens des autochtones, prêts pour la plupart à accepter tous les sévices en échange de quelques miettes.

Ben Larson (Sean Teale) est un jeune cadre dynamique travaillant pour l’une des principales Mégacorporations, Spiga Biotech. Véritable génie de l’électronique et de l’informatique, il est promis à un avenir radieux au sein de l’entreprise, d’autant plus qu’il a épousé Laura (Allison Miller), la fille de la toute-puissante Elizabeth Krauss (Julia Ormond), qui dirige la branche de Milwaukee.

Ben travaille dans les contre-mesures d’espionnage, et est donc en première ligne dans la guerre économique qui oppose Spiga à son principal rival, Inazagi. Le projet que dirige Ben, Everclear, une technologie permettant de lire dans les esprits, pourrait bien donner à Spiga un avantage décisif.

Mais Ben a un secret. Il est loin d’être le gendre idéal, bien sous tout rapports: il se nomme en réalité Aaron Sloane, un réfugié climatique ayant grandi dans les bidonvilles décadents des Zones Rouges, exploitant les failles du système pour survivre. Sa débrouillardise attire l’attention de Reed (Damon Herrimann), un escroc qui le prend sous son aile et lui apprend l’art de la manipulation.

Lorsque le grand amour d’Aaron, Elena (Denyse Tontz), est forcée de devenir une prostituée de luxe pour Spiga afin d’éponger les dettes de sa famille, le jeune homme décide d’infiltrer la corporation pour la sauver. Son objectif : grimper les échelons jusqu’au 40e étage, qui lui donnera accès à Arcadia, le club privé réservé à l’élite de la corporation, où travaille Elena. Restera alors à la sortir de là… Avec l’aide de Reed, qui est parvenu à quitter la Zone Rouge et refaire sa vie au sein de Spiga, Aaron se créé une nouvelle identité…

Mais mener une double vie n’est pas chose aisée, et plus Aaron/Ben se rapproche de son but, plus les choses se compliquent. Car qui dit monter les échelons, dit se confronter à la paranoïa et la peur de la défection qui règnent au sein de Spiga. Ben devra notamment apaiser les soupçons de Julian Morse (Dennis Haysbert), le chef de la sécurité de la corporation, qui ne peut s’empêcher de penser que le jeune ingénieur est trop parfait pour être honnête… Sans compter que Ben n’est pas le seul à désirer la promotion, et certains de ses collègues, à commencer par Roger Caplan (Douglas Nyback), pur produit d’une dynastie corporatiste, entendent bien lui savonner la planche.

Alors que Roger commence à fouiller dans le passé de Ben et que la pression pour terminer Everclear en temps et en heure augmente, les mensonges s’accumulent. Jusqu’où Aaron/Ben est-il prêt à aller pour sauver Elena ? Infiltré dans la corporation depuis six longues années, n’est-il pas devenu aussi froid et calculateur que n’importe quel cadre aux dents longues de Spiga ? Combien de vies est-il prêt à sacrifier pour atteindre le 40e étage ?

Si la quête de Ben est au cœur d’Incorporated, la série suit trois autres intrigues parallèles. Il y a d’abord l’histoire de Laura, la femme de Ben, chirurgienne esthétique en proie à des crises de panique suite à une expérience traumatisante survenue dans la Zone Rouge des années auparavant. Laura est sans aucun doute le personnage le plus attachant de la série.

On suit également Theo (Eddie Ramos), le frère d’Elena, qui participe à des combats clandestins toujours plus barbares organisés par le charismatique Terrence (Ian Tracey), un gangster cruel, dans l’espoir d’échapper à la misère. Enfin le dernier protagoniste d’Incorporated n’est autre qu’Elizabeth Krauss, contestée par ses rivaux au sein du conseil d’administration de Spiga, qui joue son va-tout afin de garder son poste… quel qu’en soit le prix.

Incorporated permet d’imaginer la vie au sein d’une Mégacorporation, et s’avère une excellente source d’inspiration pour dépeindre la corruption, la décadence, la paranoïa et l’opportunisme qui règnent dans le monde néo-féodal régi par les multinationales. De nombreuses séquences peuvent également directement inspirer des scénarios de Shadowrun.

Inspiration Shadowrun : Pour les besoins d’un boulot au long cours, les runners infiltrent une Mégacorporation sous de fausses identités. Mais maintenir leur couverture tout en accomplissant leurs objectifs devient de plus en plus complexe, sans compter que les avantages d’une vie d’employé deviennent rapidement apparents…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *