Shadowrun au Japon, partie 2

La gamme

Le premier supplément de la gamme Shadowrun nippone paraît en 1994, peu de temps après le livre de base. Il s’agit d’un guide d’initiation à Shadowrun (ci-contre), expliquant pas-à-pas le déroulement d’une partie et le fonctionnement des mécaniques de jeu. Le livre introduit également un groupe de runners qui seront au cœur des ouvrages qui paraîtront par la suite : les replays.

Les “replays” sont des compte-rendus de parties écrits sous forme de dialogue entre le MJ et les joueurs, initialement publiés dans les pages de Dragon Magazine. Ce type de “littérature” semble suffisamment populaire auprès des rôlistes japonais pour que Fujimi-Shobo ait décidé de les collecter sous forme de livres (toujours illustrés par Shiki Satoshi).

S’adressant à un public jeune/adolescent, ces replays présentent une vision assez particulière du monde de Shadowrun car très édulcorée. Les personnages-joueurs dépeints dans ces histoires ne sont pas motivés par l’argent (un comble dans Shadowrun !) et cherchent plutôt à faire le bien et redresser des injustices. Le monde est assez manichéen et ne restitue pas l’ambivalence morale propre à tout bon univers cyberpunk. Lorsque les runners sont trahis par leur commanditaire, c’est pour finalement l’épargner : il ne cherchait qu’à collecter de l’argent pour un orphelinat…

Quatre volumes de replays sont parus entre 1994 et 1996, chacun regroupant trois compte-rendus de parties. Leurs titres sont :

1. La Déchéance du Mage

2. L’Empreinte du Cauchemar

3. Course vers l’Ombre

4. Les Serres de l’Érosion

A noter que les personnages de ces replays sont instantanément familiers pour quiconque s’est essayé à Shadowrun sur Mega-CD, puisqu’on les retrouve dans le jeu vidéo.

En 1995 paraîtra également un scénario baptisé Entangled Batrayal (“Trahison entremêlée”). Mais la plus grosse “contribution” de Fujimi-Shobo / Group SNE à Shadowrun ne paraîtra qu’en 1996 et ne concerne rien de moins que la ville de Tokyo elle-même.

« Partie 1  |  Revenir au sommaire  |  Partie 3 »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *